La Légende

Il y a longtemps, à l’époque des Rois et Reines de Madagascar, vivaient sur les terres mêmes du Lokanga Boutique Hôtel, les musiciens du Palais. C’est de là que vient le nom de l’hôtel, Lokanga, voulant dire « violon » en malgache.

En 1930, en pleine colonie Française alors que la Reine est en exil à Alger, leur famille et descendants, construisent une nouvelle maison, toutes de briques et de boiseries, au toit de tuiles, aux balconnets de fer forgé et avec une belle varangue orientée vers l’Ouest, comme la tradition le veut, pour admirer le coucher du soleil.

70 ans plus tard, nous, une famille de métis (un étrange mélange de français, belge, mauricien et malgache bien sûr), nous tombons sous le charme de cette demeure ancienne et rachetons la maison. Il nous faudra plus de deux années pour la restaurer selon les règles d’art de l’architecture traditionnelle malgache.

Passionnée des vieilles choses, j’ai enfin pu trouver une place aux antiquités de ma famille, aux cartes postales trop longtemps laissées dans la poussière des coffres. Nous avons tout gardé : le portrait de la cousine Aurore, fétarde en son temps en 1920, le vieux bureau de grand-mère Hélène, le lit en fer de « tonton Henri », la baignoire aux pieds de lion en fonte, les lustres venus de Belgique ayant aussi transité par le Burundi…

La demeure a retrouvé sa patine d’antan, gardienne de la mémoire familiale. C’est aussi un humble hommage à l’Histoire Royale de Madagascar, à ce quartier que j’aime tant, patrimoine national qu’il faut absolument défendre, et à ce pays, notre pays d’adoption, de coeur et aussi de sang.

  • Réalisation : Ibonia © 2011 LOKANGA Boutique Hotel